A La Une

08 Avril 2020

Ma Culture, mon Futur : Alexandrine Avognon vend la destination Bénin aux antillais sur la terre de leurs ancêtres...

CSTI DIGITAL HORIZONTAL AD

31 Octobre 2019 | Dernière mise à jour | Culture

La promotrice du concept « Ma Culture, mon Futur », Alexandrine Avognon a permis dans la soirée de ce mercredi 30 octobre 2019 à son centre culturel « Village ILÈWA  » sis à Vodjè-Kpota, à près d’une quarantaine de nos sœurs et frères antillais revenus à la source de remonter le temps. A travers contes, danses et découverte de notre gastronomie, ces antillais ont découvert la terre de leurs ancêtres et surtout son riche patrimoine culturel.

Ambassadrice de la culture béninoise à travers, le monde, la présidente Avognon entend accompagner, les efforts du gouvernement du président Patrice Talon. En effet, le Chef de l’Etat a pour ambition de repositionner la destination Bénin et d’accroître le flux touristique sur nos sites.

C’est dans cette optique que la présidente Avognon a offert à titre gracieux à cette importante délégation d’Afro-descendants, cette soirée fort simple aux couleurs culturelles et culinaires made in Bénin.

Cette Amazone de la culture béninoise se bat depuis plus d’une dizaine d’années pour la pérennisation de nos valeurs culturelles. « Alexandrine Avognon, Tour Operator, a toujours déployé, avec ses propres moyens, un arsenal terrible de promotion de son pays à l’extérieur, sur des salons, des festivals très connus. Plusieurs artistes ont bénéficié de son soutien. », révèle un de ses proches.

A LIRE AUSSI :
Niger : 53 membres présumés de Boko Haram tués par l'armée (officiel)

Après cette venue de postérités antillaises, Alexandrine Avognon, espère qu’ils pourront inciter d’autres antillais à vouloir connaître eux aussi la terre de leurs ancêtres ou découvrir, le Bénin.  » Le contact avec une si importante présence étrangère au Bénin dans un concept totalement traditionnel en lien avec nos réalités culturelles et touristiques est pour moi une satisfaction, après tant d’années d’efforts. Ceci témoigne du sérieux que mon entourage, les enfants et leurs coachs ont toujours démontré. Je tiens à remercier les différents ministres du Tourisme et la culture ainsi que leurs collaborateurs pour la présence remarquable à nos côtés. », peut-on retenir de la promotrice Avognon. Pour cette amazone, notre culture est notre identité et s’y attacher à travers sa valorisation, c’est contribuer au « développement du Bénin « .

On retrouve entre autres, comme mets : Monyoo, friture, brochettes de d’escargots, légume, Crincrin, Tête de Mouton, Ragoût de Patate, Igname. En ce qui concerne les boissons : Tchakpalo, Atan ( Vin de Palme) et du Sodabi (alcool) et dérivés.

Bernard Adjovi, directeur du développement touristique ; Claude Balogoun, conseiller au CES; Sebastien Davo, cinéaste béninois ; Josephe Adjahou, chef quartier Vodjè-Kpota ; Nathalie Blanc Chekete, responsable tourisme de mémoire ; Chamsdeen Tairou, Assistant du ministre Abimbola et une forte colonie d’antillais étaient présents à cette soirée.

Articles liés

Suivez-Nous

Les plus lus