A La Une

08 Avril 2020

WAC Abidjan : Sportys Group offre le souffle

CSTI DIGITAL HORIZONTAL AD
Le garduien togolais avec le manager de Sportys Group

Le garduien togolais avec le manager de Sportys Group

08 Août 2019 | Dernière mise à jour | Sport

Changer l’image du Williasmville Athletic Club (WAC) et inscrire le club dans le rang des mieux structurés d’Afrique, un voeu cher au président Koné dit Moïse Katumbi. L’arrivée du nouvel équipementier (Keeza) le recrutement pour la saison 2019 – 2020 sont là quelques actions louables qui peuvent faire bouger les lignes.

Pour atteindre son but, le président Koné s’est entouré de personnes rompues à la tâche et qui ont les bras plus longs que l’Afrique. En effet, la venue du manager général Sportys Group Bertrand Kouassi a permis au club de s’offrir le célèbre équipementier polonais Keeza. Un équipementier qui vient avec derrière un système à l’européen afin de permettre au club d’Abidjan de sortir la tête de l’eau.

Le maintien du coach marocain Rachid Ghaflaoui, l’homme qui a fait plier les grands clubs ivoiriens, en phase retour lors de la saison 2018-2019 avec son groupe solide et assoiffé de victoire s’inscrire dans la vision continuelle du WAC. Alors au mercato pas besoin de briser la fondation du club, donc peu de départ pour des renforts et l’avenir. Ainsi, on note grâce à Sportys Group les arrivées de Bennett Chenene, l’expérimenté sud-africain et le jeune gardien togolais formé par le centre Le Romario et bien d’autres pour renforcer le groupe des Guêpes.

A LIRE AUSSI :
Niger : la dernière offensive économique du président Issoufou Mahamadou en Chine

Une source proche du club nous informe que le titre reste l’objectif de chaque sujet du WAC, même avant le championnat.  » A défaut, le club doit être africain« , a confié cette dernière.

Articles liés

Suivez-Nous

Les plus lus