A La Une

08 Avril 2020

Immigration clandestine : des migrants meurent de soif et de faim

CSTI DIGITAL HORIZONTAL AD
PH: Azvision

PH: Azvision

01 Août 2019 | Dernière mise à jour | Société

Sans nourriture, ni eau pendant sept jours, des migrants clandestins ( 90 Ethiopiens au total) en direction du Yémen meurent en pleine mer. Abandonnés par leur guide, ils sont au nombre de 15 tous de nationalité éthiopienne a annoncé une agence de migration des Nations Unies.

A en croire OIM ( Organisation internationale pour les migrations) certains sont morts de faim et de soif et d’autres se sont noyés, a recueilli l’institution de la bouche des rescapés.  » Les personnes à bord ont déclaré avoir perdu la vie à cause de la faim, de la soif et de la noyade intentionnelle, alors que certaines personnes sont décédées au Yémen, faute d’avoir pu atteindre les centres de santé à temps.« , précise notre source.

Le Yémen empêtré dans une guerre civile depuis quatre années est pris comme une passerelle pour des milliers de migrants, majoritairement originaires de la corne de l’Afrique.

Malgré la pauvreté, la famine et morts dans ce pays, cela ne décourage guai ces migrants à la recherche de conditions de vie meilleures. Cependant, le bateau a bien accosté le lundi 29 juillet dans la ville portuaire d’Aden, mais plusieurs sources ignorent où se trouvent la plupart des survivants.

A LIRE AUSSI :
Niger : compte rendu du Conseil des ministres du 19 juillet 2019

Articles liés

Suivez-Nous

Les plus lus