A La Une

08 Avril 2020

Niger - Éliminatoires CAN 2021 : Harouna Doulla peut-il rééditer l'exploit de 2011 ?

CSTI DIGITAL HORIZONTAL AD
Harouna Doulla, sélectionneur du Mena du Niger.

Harouna Doulla, sélectionneur du Mena du Niger.

27 Juillet 2019 | Dernière mise à jour | Sport

Sous le leadership de Harouna Doulla, le Niger s’est qualifiée en octobre 2011 pour la première fois de son histoire à la CAN. Limogé en 2012, en pleine compétition de la CAN pour des raisons encore floues, puis reconduit à la tête de la sélection le 26 juillet 2019 à quelques jours du démarrage des éliminatoires de la CAN 2021, l’homme peut-il réussir l’exploit de 2011 ?

En 2011, le Niger a validé son billet pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon-Guinée Équatorial 2012 aux détriments de l’Égypte (7 fois champion d’Afrique), de l’Afrique du Sud et de la Sierra Leone. Cette qualification historique du Niger et les performances du pays au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en 2011 et au Tournoi de l’UEMOA en 2010, dont il est le vainqueur, a valu à son sélectionneur, Harouna Doulla, le prix du « Meilleur manager africain 2011 » décerné par la Confédération africaine de football.

Comme pour la CAN 2012, le Niger est logé dans un groupe très relevé pour la phase éliminatoire de la CAN Cameroun 2021 qui débute le 11 novembre 2019. La mission s’annonce difficile le Mena du Niger qui doit affronter deux quarts de finaliste de l’édition 2019 de la CAN (la Côte d’Ivoire et le Madagascar) et l’Éthiopie, qui, déjà absent de la compétition en 2019, va jouer toute ses chances pour Cameroun 2021. Face à la situation, l’expérience de Harouna Doulla semble s’imposer à la FENIFOOT.

A LIRE AUSSI :
Niger : nouvel appui budgétaire de l'Union Européenne au gouvernement

Ancien international nigérien, Harouna Doulla est professeur en éducation physique et sport de l’Institut national de la jeunesse, des sports et de la culture (INJS/C) du Niger. Titulaire d’une « Licence A » pour la formation professionnelle de football de l’Université de Leipzig, d’une « Licence C » de la Confédération Africaine de Football et de diplômes d’instructeur de la CAF, de l’UEFA et de la FIFA, son passage à la tête de la sélection nationale (2009-2012) est marqué de plusieurs évènements historiques.

En 2010, le Niger a remporté le Tournoi de l’UEMOA puis s’est qualifié pour la première fois au Championnat d’Afrique des Nations de 2011. A cette compétition, le Niger s’est qualifié pour les quarts de finale, une première de son histoire, avant de s’incliner aux tirs au but face aux hôtes (Soudan). En octobre 2011, le pays se qualifie pour la CAN 2012. Le 25 janvier 2012, Harouna Doulla a été limogé, en pleine compétition de la CAN, de son poste de sélectionneur. De retour à la tête de la sélection, l’homme porte l’espoir de tout le peuple nigérien de voir le Mena participer à la CAN 2021.

Articles liés

Suivez-Nous

Les plus lus