A La Une

08 Avril 2020

[Sécurité] Mohamed Bazoum : "Il faut que le Mali règle très vite ses propres problèmes"

CSTI DIGITAL HORIZONTAL AD
Mohamed Bazoum, Ministre d’État, chargé de l'Intérieur et de la sécurité publique du Niger.

Mohamed Bazoum, Ministre d’État, chargé de l'Intérieur et de la sécurité publique du Niger.

22 Juillet 2019 | Dernière mise à jour | Sécurité

Invité dans l’émission « L’Opinion » le 19 juin 2019, le ministre d’État, candidat aux élections présidentielles de décembre 2020, Mohamed Bazoum, a donné son point de vue sur la situation sécuritaire au Mali. Pour le ministre Bazoum, il faut que le Mali règle très vite ses propres problèmes.

Se prononçant sur les conditions de mise en place de la coalition internationale proposée par le président nigérien Mahamadou Issoufou pour combattre les djihadistes dans le Sahel, Mohamed Bazoum estime que le Mali doit avoir un agenda politique et militaire compatible avec un engagement international plus conséquent. Selon le ministre d’État nigérien, les moyens qui peuvent être utilisés par la coalition suggérée le président Issoufou ne doivent pas être consacrés à une situation sécuritaire malienne qui n’aura pas évolué.

« Il y a une relation dialectique entre tout ça. Ça n’évolue pas bien au Mali parce qu’il y a des forces qui ont des complices même parmi les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de l’accord d’Alger. Tous ce qui s’est passé récemment à Kidal en dit long sur l’état d’esprit de certains acteurs« , a indiqué le ministre d’État nigérien Mohamed Bazoum.

A LIRE AUSSI :
Insécurité et terrorisme : la prochaine assise du Geppao sera autour de ces sujets

Articles liés

Suivez-Nous

Les plus lus